GILBERT MONTAGNE


Fasciné par les Etats-Unis, il rejoint sa soeur qui y est installée. L'université d'abord, où il suit des études musicales classiques. Passionné par la soul music et le jazz, il se produit rapidement dans des clubs de Miami et de New-York. Mais c'est finalement à Londres que Gilbert Montagné trouve son salut. Il y enregistre avec des choristes de Joe Cocker et d'Elvis Presley « The Fool ». Nous sommes en 1971 et le chanteur connaît son premier succès.

Un enthousiasme jamais démenti

Dès lors, interviews et tournées s'enchaînent. Un court métrage lui est même consacré... il n'a que 20 ans. Entre 1973 et 1976, l'artiste sort deux albums qui connaissent un succès mitigé. Pour autant, il décide de rentrer en France où après des passages dans des pianos bars, il joue « Les claviers » pour Johnny Hallyday.

Après la sortie de « Believe in me » en 1980, l'interprète renoue avec le succès grâce à « On va s'aimer » en 1983. Son album « Liberté » est, lui aussi, récompensé par un disque d'or. Il occupe l'Olympia en 1985 et 1986. Pendant près de 10 ans les albums s’enchainent.

En 1995, il revient avec une compilation, « Le meilleur » qui lui permet de se produire au Casino de Paris en 1996.

Un lien avec le public et engagement

Soucieux de maintenir le contact avec son public, l'artiste multiplie les galas au cours desquels il chante des titres de ses albums. En 2006, l'artiste revient avec « Get ready ». Un album de classiques de la musique soul qui ont bercé l'adolescence du chanteur.

De festivals en collaborations Gilbert Montagné multiplie ensuite les projets au cinéma, à la télévision et dans les festivals. On le voit dans le film «  Stars80 » en 2012.
Le début de l’année 2015 est notamment marqué par un hommage à son ami Pierre Bachelet via la compilation «  Nous l’avons tant aimé ». Gilbert Montagné apparait sur deux titres, « Just Because Of You » et « Quand l’enfant viendra ».

Gilbert Montagné, qui a connu tous les honneurs depuis les années 80, reste un artiste reconnu et apprécié pour la générosité et la jovialité de ses textes.