YVES PUJOL


Dans son spectacle, Yves Pujol règle ses «contes» au millimètre, se livre de façon très intime et vous raconte «votre» vie !

Drôle et tendre à la fois, il nous entraîne dans des situations comiques aussi surprenantes que familières et nous dépeint avec justesse les petits travers de la vie de couple, ainsi que ceux de la société dans laquelle nous vivons. Le spectacle a été co-écrit avec Georges Wolinski , le célèbre dessinateur de presse. Après son passage remarqué au Théâtre des Variétés à Paris, Yves Pujol entame une tournée mondiale en France, mais aussi en Belgique et en Suisse. Invité de nombreuses émissions de télévisions et radios (Patrick Sebastien, Michel Drucker, Cyril Hanouna, Philippe Bouvard) on peut l'entendre également quotidiennement sur Rire et Chansons. La mise en scène est signée Patrick Sébastien.

Yves Pujol est né le 12 novembre 1965 à Lille. Très tôt, le petit Yves fait ses nuits et se lève à midi tous les jours ! (Habitude qu'il gardera très longtemps, afin de ne pas déstabiliser ses parents!). Son incompatibilité avec le travail et sa faculté innée à ne rien faire lui imposeront le choix entre deux professions : employé à la poste ou comédien. C'est après avoir échoué cinq fois au concours de facteur stagiaire niveau CM2 qu'il décide de monter sur les planches ! Le conservatoire d'art dramatique à Toulon, le cours Florent à Paris, le local à poubelle et la cave du bâtiment 13 de sa cité seront ses espaces de jeux. Du théâtre à la musique, en passant par le cabaret, la radio, la télévision et le cinéma, Yves Pujol fait son éducation artistique. À 2, à 3, à 5, c'est finalement tout seul qu'il se révèle à lui-même et découvre les plaisirs solitaires du One Man Show ! Une rencontre sera capitale, celle avec le grand dessinateur de presse, Georges Wolinski. Avec lui, il va apprendre à mieux connaître les femmes et surtout à tirer sur un bon cigare, ou l'inverse peut-être.
Entre nuits blanches et verres de rouge, les deux compères écrivent le spectacle : «J'adore ma Femme».
«J'adore ma femme» est un cri d'amour pour les hommes qui pensent, comme Yves Pujol et Georges Wolinski, qu'il n'y a rien de plus beau au monde que de vivre avec une femme qui fait sécher ses petites culottes sur le radiateur.