LES FORBANS


L'aventure des Forbans débute au début des années 1980 avec Albert Kassabi et Michel Papain qui ont la même passion pour la musique.

Ils décident alors de monter leur propre groupe avec d'autres musiciens à savoir Patrick Papain, Jean-Louis Bergerin, Dominique Lupo ainsi que Christophe Camilotte.
La formation répète principalement dans les garages avant de sortir son premier disque intitulé «Le rock des copains». Par la suite, le guitariste Christophe Camilotte décide de quitter le groupe, il sera remplacé par Philippe Masse.

C'est ainsi qu'un an plus tard, ils sortent leur deuxième album intitulé «Chante» qui comprend 14 titres dont entre autres «Quand je serai grand», «Solitude city» et bien entendu «Chante».

«Chante» est à l'origine une chanson du chanteur américain Ernie Maresca qui s'intitule «Shout out» parue en 1962.
La version française de la chanson est attribuée aux Chaussettes Noires durant les années 1960. Il faut ensuite attendre une vingtaine d'années pour pouvoir entendre la version des Forbans qui reçoit un très bel accueil de la part du public avec 1,8 millions de disques vendus.
Deux ans plus tard, le groupe revient avec un nouvel opus intitulé «Flip flap» qui sera suivi par «Fête la fête» en 1986.

Un nouvel album arrive en 1991 et s'intitule «De toi à moi» suivi de «Virage», un an plus tard. Après deux albums supplémentaires, Les Forbans reviennent en 1996 avec «Rock'n Roll story» où ils reprennent les plus grands titres du rock 'n' roll tels «Blue suede shoes» de Carl Perkins, «Great balls of fire» de Jerry Lee Lewis et bien d'autres.
C'est au cours d'une de leurs nombreuses représentations que Les Forbans font la rencontre du compositeur et interprète Jesse Garon et décident de collaborer ensemble.
Le fruit de cette collaboration ne tarde pas à venir avec la sortie de l'album «D'un commun accord».

Celui-ci comprend 14 titres dont «Par hasard», «Ne m'oublie pas» ou encore «L'histoire du rock 'n' roll».